Be Formless, Little Dragon

 

Advertisements

Une charogne

Rappelez-vous l’objet que nous vîmes, mon âme,
Ce beau matin d’été si doux :
Au détour d’un sentier une charogne infâme
Sur un lit semé de cailloux,

Les jambes en l’air, comme une femme lubrique,
Brûlante et suant les poisons,
Ouvrait d’une façon nonchalante et cynique
Son ventre plein d’exhalaisons.

Le soleil rayonnait sur cette pourriture,
Comme afin de la cuire à point,
Et de rendre au centuple à la grande Nature
Tout ce qu’ensemble elle avait joint ;

Et le ciel regardait la carcasse superbe
Comme une fleur s’épanouir.
La puanteur était si forte, que sur l’herbe
Vous crûtes vous évanouir.

Les mouches bourdonnaient sur ce ventre putride,
D’où sortaient de noirs bataillons
De larves, qui coulaient comme un épais liquide
Le long de ces vivants haillons.

Tout cela descendait, montait comme une vague,
Ou s’élançait en pétillant ;
On eût dit que le corps, enflé d’un souffle vague,
Vivait en se multipliant.

Et ce monde rendait une étrange musique,
Comme l’eau courante et le vent,
Ou le grain qu’un vanneur d’un mouvement rythmique
Agite et tourne dans son van.

Les formes s’effaçaient et n’étaient plus qu’un rêve,
Une ébauche lente à venir,
Sur la toile oubliée, et que l’artiste achève
Seulement par le souvenir.

Derrière les rochers une chienne inquiète
Nous regardait d’un oeil fâché,
Epiant le moment de reprendre au squelette
Le morceau qu’elle avait lâché.

– Et pourtant vous serez semblable à cette ordure,
A cette horrible infection,
Etoile de mes yeux, soleil de ma nature,
Vous, mon ange et ma passion !

Oui ! telle vous serez, ô la reine des grâces,
Après les derniers sacrements,
Quand vous irez, sous l’herbe et les floraisons grasses,
Moisir parmi les ossements.

Alors, ô ma beauté ! dites à la vermine
Qui vous mangera de baisers,
Que j’ai gardé la forme et l’essence divine
De mes amours décomposés !

− Charles Baudelaire

Tale is a Tale is a Tale is a Tale

Mille-et-une-nuits
Shéhérazade et le sultan by the Persian painter, Sani ol-Molk

Si Votre Majesté a le moindre doute sur le récit que je viens de lui faire, elle peut s’en informer de l’époux qu’elle m’a donné. Je suis persuadée qu’il rendra à la vérité le même témoignage que je lui rends.

Art Therapie

Les Nymphéas – Monet (1914-1926)

Ce que je ferai ici aura au moins le mérite de ne ressembler à personne, parce que ce sera l’impression de ce que j’aurai ressenti, moi tout seul. — Claude Monet

Redemption Song

“We are going to emancipate ourselves from mental slavery because whilst others might free the body, none but ourselves can free the mind. Mind is your only ruler, sovereign. The man who is not able to develop and use his mind is bound to be the slave of the other man who uses his mind…”                        – Marcus Garvey

FYI: the lyrics to this song are derived from a 1937 speech given by the Pan-Africanist, Marcus Garvey. Le prophète auquel il est fait allusion dans la chanson n’est autre que M. Garvey.

Warning: The Friend Zone

Ah yes, the friend zone, this non-geographical area we’ve all been in at one point or another in our dating lives. It has occurred to me that not everyone is aware of this so called friend zone; this must be rectified immediately! So, for those of you who are not familiar with the expression, here’s the Google definition:

friend zone

Now, the thing about it is that you need to be aware of the zone in order to avoid the zone. Get it? For instance, you can wind up there if one of you takes too long to make the first move. Or, you can accidentally be zoned if one of you is too shy or treading much too cautiously for the other who’s probably much more upfront with his/her intentions — they get bored/annoyed and before you know it you’re there! Oh, and let’s not forget the automatic friend zone, the one where you don’t pass go, you don’t collect $200, and you go straight to jail. Basically there’s just no chance in hell (sorry, there’s just nothing I can do for you there). Now, I’m not saying I’m an expert in the matter, far from it! But, I hope to have shed some light on this mysterious and dangerous entity for those of you in the game. Sur ce, bonne chance!

PS: Once in the friend zone, always in the friend zone.