Gone with the Wind

Pour ça j’contemplerai le ciel
J’suis d’ceux qui tendent l’oreille
Pas d’ceux qu’attendent pour rien
Y’avait personne quand on pleurait
C’est l’hécatombe qu’importe le réel
Vu qu’c’est Dieu qu’emporte le rêve
Mon Seigneur c’est pour ça qu’on t’implorait
J’vois les restes de bons sentiments
Dans mon cœur incorporés
Emportés par un corbeau, incarné par ton corps
J’pourrai encore pleurer
Mais j’suis plus qu’un missile téléguidé
Que t’as armé quand t’as décidé d’me quitter
J’sais plus qui t’es, pourtant c’est
Entièrement de ma faute

— Ken Samaras

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s